La conduite d'elevage des lamas de la Bouble et les soins à apporter aux lamas.

 

lamas vialis 

 J'ai volontairement fait le choix de ne pas élever un trop grand nombre de lamas afin de pouvoir faire face à la charge de travail que cela implique et surtout dans le but de pouvoir consacrer beaucoup de temps à chaque individu. Je privilégie la qualité et non la quantité.

  Je pense notamment au dressage des jeunes au sevrage qui nécessite beaucoup de temps et de travail et je ne suis pas certaine de pouvoir manipuler 50 petits en même temps ! De plus, chaque lama est unique en fonction de son caractère et de sa faculté de compréhension, donc il me parait impossible de travailler « superficiellement » chaque individu.

  

Il y a le lama timide, le lama anxieux, le lama sûr de lui, le lama qui comprend très vite, le lama qui a besoin d'être rassuré, le têtu et il y a aussi le lama qui n'a pas envie de travailler à ce moment là... Mais aussi le lama qui sort de sa sieste, le lama mal luné car il s'est fâché avec son meilleur copain juste avant que vous arriviez, le lama qui fait semblant de ne pas comprendre.

Vous comprendrez aisément pourquoi le dressage reste subtile et adapté à chaque individu donc impérativement basé sur une connaissance de lama et une observation très importante. Contrairement aux chevaux, l'autorité et la soumission ne donnent aucun résultat sinon que votre lama n'a plus confiance en vous et peut même s'opposer à vous et il faut bien souvent « ruser » et contourner la situation.

Il lit dans vos pensées et anticipe beaucoup car il est particulièrement observateur et sensible. Je m'excuse d'utiliser les mot « dressage » qui en fait ne me plaît pas du tout mais le terme débourrage n'est pas plus approprié. Je préfère le terme « manipulation »

Pour le suivi et m'assurer que tout le monde se porte bien, je rentre mes animaux tous les soirs dans mes écuries, été comme en hiver.

Je les appelle et tous arrivent tranquillement et sagement. 

 

Les naissances débutent en Avril et se prolongent jusqu'en Février.

Mes petits qui naissent tardivement en saison sont protégés la journée par des petites couvertures spécifiques durant leur première semaine (voir la page de mon site "boutique: équipement du lama)

Les naissances ont habituellement lieu en journée mais il arrive que des petits naissent en fin de soirée ou tôt le matin avant 6h00.

Une mère donnant des signes de mise bas est surveillée durant la nuit toutes les 2 heures.

lamas

Les boxes de la nurserie sont individuels donc confortables pour les nouveaux-nés durant la nuit.

 

                                                   Les bâtiments

Une grange en pierre de 330 m2 au sol.

Une écurie en pierre de 70 m2 au sol.

Une nurserie en pierre avec des boxes individuels que j'utilise pour mes femelles proches de la mise bas.

 

En saison froide, les petits qui naissent la journée sont rentrés en boxe individuel avec la maman le temps du séchage.

 

Saillies et échographies

Mes mâles reproducteurs ne vivent pas avec mes femelles. Chacun possède un boxe et un paddock. boxes males lamas

Ils peuvent voir les femelles de leurs paddocks, mais n'ont pas accès aux prés.

 

 

 

 

Je privilégie les saillies en main afin de bien contrôler les dates et durées de gestation car je fais échographier mes femelles régulièrement. Il faut donc être assez précis.

Il arrive que des femelles refusent le mâle bien qu'elles ne soient pas fécondées et l'inverse est également possible.

C'est donc pour ces deux raisons que je fais venir un échographiste qui suit mes lamas depuis plus de 5 ans et connaît désormais bien mes animaux. Les débuts étaient difficiles car il arrivait que l'on ne voit pas le foetus alors qu'il est bien présent.

Il m'est arrivé qu'un foetus reste invisible à l'image de l'échographe durant 3 mois et la femelle refusait pourtant le mâle. Bébé, pas bébé ? Difficile de savoir...J'avais pris la décision de faire confiance à ma maman lama qui en fait avait bien raison car l'échographiste a vu le petit à 4 mois de gestation !!!!!

Nettoyage journalier des boxes et écuries

Chaque jour de l'année, été comme hiver, je nettoie mes écuries en enlevant les crottes et l'urine de la nuit. Je fais donc les litières chaque jour.

Composées d'une première couche de copeaux de bois (dépoussiérés) et du foin par-dessus, ce qui me permet de garder un sol sain, sec...et confortable.

Les ballots de copeaux dépoussiérés sont vendus principalement pour les écuries de chevaux.                                                                                           

                                                                                           Les prairies


Mes animaux s'épanouissent sur 14 hectares de pâture verdoyante, bordée de magnifiques chênes.

Il n'y a pas de friches mais des haies qui offrent à mes lamas le plaisir de savourer des feuilles de ronces et aubépines...et les mûres durant la saison.

 

 

Les haies sont entretenues mais sont volontairement gardées hautes pour abriter du vent. Les oiseaux peuvent y nicher au printemps avec grand plaisir.

Mes prairies sont attenantes à la maison et plates donc je vois tous mes lamas partout où ils se trouvent.

Je considère ceci comme un privilège.

Les soins habituels.

La taille des ongles est à faire régulièrement pour éviter que l'ongle ne se déforme. La pousse est aléatoire car la fréquence diffère d'un lama à l'autre. L'implantation de l'ongle, le sol et la saison jouent un rôle sur la pousse de l' ongle.

Le vaccin, le vermifuge doivent impérativement être faits.


Le brossage fait également partie des soins pour empêcher la laine de feutrer ou de s'emmêler. Il ne faut pas négliger le brossage du lama classique dont la laine est courte. Il est vrai qu'elle ne s'emmêle pas mais contrairement au lama lainé, le lama classique mue et le brossage permet d'éliminer les poils morts.

Je tonds avec des ciseaux tous mes lamas dès le printemps pour une question de confort car ils sont pour la plupart très lainés (mèches de laine longues)

Je vends les ciseaux pour tonte de lamas que vous trouverez sur ma page materiel pour lamas 

Analyses coproscopiques

Deux fois par an, je procède à des analyses des crottes par microscope afin de connaître précisément les parasites pour les traiter. Il est inutile de faire des vermifuges en aveugle sans savoir qui et quoi traiter...

Je fais ces analyses auprès du Laboratoire Départemental d'Analyse de mon département. Les analyses sont payantes mais précises.

Vous l'avez compris, j'élève mes lamas avec passion et j'essaie de faire mon métier le plus sérieusement possible.